kirika, un ami qu'en a rien a foutre de vous

08 septembre 2006

humour noir

Un grand malade chez son médecin:
-Docteur, soyez franc avec moi, combien de temps me reste t il à vivre?
-10
-10 mois?
-9, 8, 7...

MWAHAHAHAHAHAHAHA.....

Cela se passe dans une école de kamikaze...
Le prof : "Regardez bien, je vous le montrerai qu'une seule fois"

...HAHAHAHAHAHAHAHAHHAHAHA...

Un jour le Père Noël va en Somalie avec ses elfes. Sur place, le Père Noël demande à ses elfes :
- Pourquoi ces enfants sont-ils aussi maigres ?
Les lutins répondent :
- Parce qu'ils ne mangent pas !
Le Père Noël répond :
- Ils ne mangent pas ! Dans ce cas, pas de cadeau...

...HAHAHAHAAAAAHAAAAAAHAAAAAAAAAA...

Une petite fille arrive chez sa mamie :
"Bonjouur Mamiiiiiiie !!! ... Ouuuh Mamie, ça sent la mort chez toi ! ... Mamiiie ? ... Maaaaaaaaamie ?"

...HAHAHAHAHAHAHAHAHAHA...

Une femme téléphone à son mari de son lieu de vacances :
-Tout va bien ? Le chat est en forme ?
-Non, il est mort !
-Tu pourrais me ménager, me préparer à cette terrible nouvelle. Tu aurais pu me dire qu'il se promenait sur le bord du balcon, et... Bref. Et maman, elle va bien ?
-Elle se promenait sur le bord du balcon...

...HAHAHA BORDEL CA FAIT DU BIEN PENDANT LA RENTREE.

Ahem.

http://www.labanane.org/

Posté par kirikaa à 20:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


01 septembre 2006

connerie sans frontière

"l'intelligence c'est comme un parachute, quand on en a pas, on s'écrase"

   Vous connaissez tous le principe du cliché, amis lecteurs : résumé caricatural et inconscient d'une entité, souvent utilisé pour définir ce que nous connaissons mal ou pour "classer" rapidement l'Information. Exemples : dans le premier cas, moi qui ne suis jamais allé au états-unis, je pourrais fermement affirmer que les américains sont tous des grosses baleines remplies de sodas et autres malbouffes, ou dans le second cas que chaque fois que je vois apparaître Stalonne dans un film, le salut est dans la fuite.    Adrieeeeeeenne !

Le cliché national se rattache au premier cas : c'est une idée préconçue, brut de décoffrage qui nous permet d'adopter une attitude en conséquence de la nationalité de l'individu. Ainsi, comme il est bien connu que tous ces empaffés de ritals, au hasard Materazzi, sont des voleurs, il faut bien faire attention a son portefeuille en présence desdits individus. De la même façon on se méfiera du goût pour l'ordre des allemands, de l'alcoolisme des russes, des arnaqueurs turques et de tous ces métèques qui envahissent notre belle nation qu'est la France et qui n'a que trop souffert tout au long de sa noble histoire de l'invasion des  bla bla bla bla bla  JUIFS bla bla bla bla bl  MELONS bla bla bla bla bla bla bla bla NEGATIONNISME .bla bla bla bla bla bl a  JEAN MARIE NOUS VOILA   bla vla bla bla bla bla 

Ahem.

Bon, comme ce n'est pas un article sur le racisme à proprement parler, nous traiterons ce sujet dans un autre article que vous aurez a préparer pour la semaine prochaine en visionnant absolument l'excellent sketch du non moins excellent Pierre Desproges ( celui où il parle de l'épicier arabe de son quartier ) Drôle et touchant

Brefons.

L'idée de vous parler de ce concept de "cliché nationaux", m'est venue après avoir maté "l'hilarant" ( comprendre "au second degré" ) film Amerloquain "Ronin", une histoire classique de mercenaires à la poursuite d'une mallette secrète qui contient une formule au moins aussi secrète que celle du nutella    ami lecteur, n'ait pas foi en la pub : il ne suffit pas de mettre du chocolat, du lait, des noisettes et beaucoup d'amour.

Au passage je m'autorise à verser une petite larme de cinéphile devant la fin de carrière douteuse de ce grandissisme acteur qu'est Robert de Niro. Note : re-visionner Il était une fois l'Amérique.

Si Ronin est si poilant, c'est parcequ'il use et abuse de la vision "cliché" américaine de la France. Vous savez, celle qu'ils se sont forger en 45 : béret-baguette-bistrot-le p'tit blanc à Maurice. Ben oui, parceque Ronin ca se passe a l'aube du 21e siècle et pourtant Paris ressemble a un village de campagne genre villezy les cormettes où le port du béret est obligatoire  sous peine d'amende, où il y a un bistrot pour deux habitants, où les bâtiment sont totalement insalubre, etc.

D'ailleurs la première scène c'est Robert de Niro avec un béret qui entre dans un bistrot :

le patron : ON FERME !     la classe et l'esprit commercant immuable des Francais gravé dans l'inconscient collectif Américain.

Robert de Niro ( déguisé en francais, mais le spectateur avisé reconnait immédiatemment en lui la classe du héros américain. C'est le seul à avoir les dents blanches ) : Juste un p'tit verre !     talent de caméléon éclatant du héros qui se sert du fait que tous les francais sont des poivrots pour se fondre dans la masse.

le patron : D'ACCORD.    un p'tit verre ca se refuse pas.

Bon pas la peine de vous faire un dessein, la suite est du même acabit, et même si mon côté patriotique en a pris un méchant coup, j'me suis quand même bien marrer a regarder la suite.

Bre-fons.

Le truc qui m'a poussé à écrire cet article, c'est que depuis avoir vu Ronin je me suis lancé dans une chasse ludique à la poursuite de ces clichés nationaux présent dans notre univers médiatique. Je ne peux résister à l'envie de vous faire partager mes deux dernières trouvailles :

La première c'est une pub pour une huile d'olive qui passe en ce moment a la télé. Evidemment, on se met tout de suite à la place du publicitaire pour comprendre son dilemme :

- Putiiiiiiiiiin Barnabée un contrat pour une huile d'olive !

- "Fuck" Jean-Balthazar, l'huile d'olive c'est pas "hype" du tout ca !

- Combien de fois faudra que je te le dise ! Appelle moi JB ! Et prononce Jaye Bee ! A l'Américaine ! "shit" !

- Du chite ? Tu veux pas plutôt un rail de coke ?

...snnnniiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiifffff...

- Putiiiiiiin the oil of olaïve c'est completement "disout" !

- "unplug" !

- "out of mode" !

- "vintage" !

Bon avant de reprendre le cours de ce fructuous brainstorming, je vous explique le problème qui se pose à JB : l'huile d'olive en France à une référence populaire : Puget, et les images qui l'accompagne : le sud, le patois, Fernandel, etc. La question pour lui est : comment vendre une nouvelle huile d'olive en utilisant ces références sans pour autant faire un plagiat embarassant ?

- "uncooly" !

- "pas glop !" !

- Bon barnabée j'ai une idea, t'es in là ? On va garder le concept méditerranéen mais avec un autre pays = autre culture = pas de plagiat = image propre forte = max de pépettes !

- l'Italie ?

- Et Materrazi tu l'as oublier f****** associate ?!

- Who alors ?

- L'espagne !

Eh oui ainsi naquît cette huile d'olive nommée "l'andalouse". Et la pub qui lui est associée, où tous les clichés assimilés a la péninsule ibérique figurent. Pêle-mêle : Une danseuse typique, dos cambré a mort ( quelle bêtise... de cambré ), une musique typique, a base de claquette, des costumes typiques, etc.

On nous vend l'Espagne en bouteille, quoi. Rien de bien méchant, mais c'est tout de même terriblement réducteur non ?

Ma deuxième trouvaille du moment remonte à un mois, lors du visionnage entre potes du film "godzilla" ( celui d'hollywood ) avec Jean Reno ( encore un très grand acteur. Revoir Léon ). Bon en résumé godzilla c'est l'histoire d'un gros lézard mutant qui ravage tout à New York. Comme la mutation de Casimir est due a la reprise des essais nucléaires francais dans le pacifique, le gouvernement décide d'envoyer une équipe composée de la fine fleur des services secrets francais ( et la, quand on voit l'équipe de bras cassés, on a PEUR ). Tiens j'ai envie de vous laisser le plaisir de la découverte d'une des scènes du film, le temps d'un dialogue surréaliste :

Jeu : Un cliché national se trouve dans cette scène. Saura tu le repérer ?

J.Reno : Jean-Michel ? Jean-michel tu es la ?

JM : oui Jean-paul, qu'y a-t-il ?

JP ( J.Reno donc ) : C'est toi qui a les explosifs jean michel ?

JM : Non c'est Jean-Bernard.

JP : Jean-Bernard ?

JB : Ah non c'est pas moi Jean-Paul. Je les ai refilés a Jean sébastien qui les a donnés à Jean-Luc.

JP : Jean-Luc ?

jean-etc.

Non mais franchement là fallait oser quand même. 5 agents secrets francais dans le film, ca devrait puer le glamour, ben non ils s'appellent tous jean-quelquechose. Rahlalala trop fort hollywood.

Bon sur ce je vous laisse. Pour prolonger cet article vous êtes fortement invités à :

1) Lire la planche de Mr Le Chien à ce sujet ( et a dévorer la totalité de son blog si ce n'est pas déjà fait )

2) Me faire partager vos trouvailles en matières de clichés nationaux.

a plus les p'tits loups

      

Posté par kirikaa à 00:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 août 2006

Retour de vacances

'tiiiiin paris a encore perdu, mais pourquoi mes géniteurs mon filés le gène foot et bière, 'voulaient faire de moi un beauf ? tiens j'vais aller me mater le porno sur canal, ca va m'détendre

Salut les merlus !

Ou plutôt re-salut. Ou plutôt port-salut. Ou plutôt j'ferme ma geule. Ouais j'avais oublié de vous dire, j'me suis barré en vacances comme un filou, sans rien vous dire. Ben ouais la vie c'est môôôôche.

Mais bon j'me suis puni tout seul, vu que c'était un voyage en bretagne. C'est dingue le climat breton. Quand t'es pas encore entré, tu te dis "c'est pas possible, il fait 40°, plein août, pression 300 milibar, tongues/débardeur/short à fleurs, J'LE SENS BIEN CETTE ANNEE"

Ben non, il pleut.

Bref c'était pas mal quand même, et pis j'me suis fait dragué par une charmante coiffeuse, même si elle a pété un cable ( et ses ciseaux ) en essayant de dompter ma tignasse ouep j'ai le cheveux dru

Bon sinon, bien que ca n'ait pas trituré plus que ca ma conscience de vous laisser en plan, j'ai quand même une ( bonne ) excuse : mon ordi a chopé un virus et comme l'aspirine ca marche pas avec les pentium ( croyez moi j'ai éssayé ), ben ce con il rame... comme un métro hihi

Donc bref, j'ai éssayé de plonger mes petites papattes dans le cambouis numérique de windaube et c'était de pire en pire. Trop fort 'crosoft.

"si microsoft inventait un truc qui ne plante pas, ce serait un clou"

Brefons.

Bon maintenant après une réinstallation complète, ca a l'air de tenir le coup donc me revoila.

Et sinon, vous, vos vacances ?

Posté par kirikaa à 23:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 août 2006

Un trou dans la couche d'e-zone

   Pour moi, il y a quelques temps, le phénomène des blogs c'était une vague mode sans grand intérêt qui à mon avis ferait long feu ; puis un jour un pote assez calé en informatique m'a filé l'adresse du blog de Mr le chien ( que je recommande chaudement ) Et de là j'ai découvert très vite que les blogs, bah c'est comme les yaourts bonne maman, c'est fait avec amour ( parfois ). Et avec une bonne dose de talent ( allez donc visiter les liens dans la colonne de droite bande de flemmards, vous croyez qu'ils sont là pour décorer ? non, parceque prévenez moi, j'peux incruster la joconde si vous préférez hein )

Bref, j'ai découvert que finalement, il y a une différence entre blogs... et skyblogs

Peut être ne sais tu pas, ami lecteur, ce qu'est un skyblog, petit veinard. Alors je vais faire les présentations :

- un skyblog, c'est avant tout un blog qui reflète le niveau de culture moyen de ses créateurs, à savoir les responsables d'une station radio française très prisée de pas mal d'adolescents.

- un skyblog te met plus la tête en sky qu'il ne t'envoie au septième ciel

- si tu as moins de 25 ans, tu as toutes les chances ( et je pèse ce mot ) d'être passé au travers de la "skyblog-mania" doux-jésus

En gros, pour faire court, sachez qu'il y à 4 grands types de blogs :

1) le "classique" : Généralement créé par un(e) unique blogeur(euse), il consiste à mettre en ligne un maximum possible de photos, avec un minimum d'explication ex : "sa c moi a pari LOL" L'hypocrisie y est de mise, tant du côté des blogeurs....

"sa c moi a la sorti dla douche, c mon frer i ma surpri LOL elle est horrib cete tof alor vs mokez pas LOL " >>> alors que la photo ca donne ca

...que du côté des visiteurs :

"oh ma chiri damour c juli ta meilleur cop'z hihihihi t tro beL a croker sur cet tof"

>>> alors que la photo à l'origine de ce type de commentaire ca peut très bien être ca

Bref sur skyblog, tout le monde il est beau, tout le monde il est zouli, avec des papillons tout roses qui tracent des cœurs dans le ciel ensoleillé d'une belle matinée de printemps et la vous devriez commencez à avoir du mal a lire alors cessez de vous casse les yeux bêtement et lisez la suite...  ......... ...  ..

2) le "blog-à-débat" : généralement créé par un blogeur un poil romantique et rebelle, il à l'intention louable de vouloir éveiller son lecteur à des formes de questionnements existentiels autre que : "est-ce que mes seins ressortent mieux avec du rose ou du fuchsia ?"

Lieu de joutes argumentatives passionnées, le blog à débats se caractérise par des sujets brûlants, bien loin d'un manichéisme politiquement correct :

"pour ou contre la guerre ?"

"pour ou contre le chômage ?"

"pour ou contre les meufs a poils dans les clips ?"

...et des réponses pleines de finesses :

"...perso moi chuis totalement contre la guerre, c horrible paske ya trop de morts..."

"...le chômage ca devrait etre interdi, paske si tt le monde travaillerez yorai plus de povreté..."

NB : je vous jure que je n'exagère pas

3) le "battle-blog" : Il consiste tout simplement à mettre en compétitions deux sujets, en le soumettant au vote des lecteurs. Ca peut aller des "stars" du show-biz...

"M.Pakara VS Eminoum"

"Chimène badin VS Christophe / Dider / Jean-luc / Barnabé / Coralie / Jason / Rose de la nouvelle star / star academy / popstar / chanter la v... euh non pas chanter la vie même les skyblogeurs ont une dignité

... à des émissions de télés...

"la ferme VS loft story"

"la méthode cauet VS jour après jour"

... en passant par absolument tout et n'importe quoi ( et ils ont de l'imagination les bougres ) :

"Mr Freeze VS Extrême de miko"

"Chaise VS pouf"

"Stylo VS crayon"

etc.

pardon :

"etc VS ..."

4) les blogs culturels : consacrés bien souvent a une oeuvre bien précise dont l'auteur est fan. Un manga fera généralement l'affaire.

Petite variante : les blogs spécial poésie. Pas besoin d'expliciter son objectif, sachez juste qu'on y trouve des envolées lyriques du style :

                                       

                          Petite fille, tu peux être fière de toi à présent

                          D'avoir trouver cet équilibre tant important

                          D'avoir vaincu la mort par ta grande volonté

                          En ayant tiré une grande force de ton passé

                          Didjû que c'est con 

source : sur demande

Voilà pour le petit tour d'horizon des différents types de skyblogs que l'on peut rencontrer. Pour être totalement exhaustif on pourra citer également les "clash-blogs" ( les visiteurs se livrent à... euh... un concours de répartie sur un sujet donné par l'auteur ), les "blogosses" ( des visiteurs courageux postent leurs photos et se voient attribués une note en fonction de leur physique, leur style etc ), et j'en oublie.

En dehors de ces grandes catégories, un skyblog se reconnaît à ses caractéristiques spécifiques, à savoir :

1) écriture sms obligatoire, et avec un tonne de ponctuation : 

"salu !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!"

"mortel ton blog !!!??!??!!!"

"@@@@@@@@++++++"

2) Une calligraphie shooté au LSD : écriture tout en majuscule ( CA C MON FRERE ! ), alternée ( CaA C mOn FrErEeee ! ) ou avec une couleur différente pour chaque lettre ;

3) Un seul objectif : avoir le maximum de commentaires possibles. D'où LA phrase skyblogesque par excellence, qui conclue chaque article : "LaChé DeS Comm'zZz !!!"...

... "C'est une tof de mon chien, LACHE DES COMM'Z !!!"...

4) Un sens aigu des valeurs familiales : Tout skyblog qui se respecte doit comporter un maximum de photos de cousins, oncles, neveux, etc. Petite particularité : que le parent en question soit con comme un balais, moche à gerber partout ou dictateur, peu importe : sur le skyblog il est considéré comme un dieu :

"ça c'est slobodan milosevic mon cousin hihihihi jtadore tro couzZin !!! allez y les filles il est célib en +++"

NB : toujours préciser si le parent est maqué ou pas.

Bon voilà pour ce petit tour d'horizon de la sky-blogosphère ; honnêtement  tout n'y est pas à jeter, mais une chose est sûre, faut être patient et bien chercher. Alors comme je suis gentil, j'vous épargne cette peine et j'vous en file deux que j'adore :

http://bzit.skyblog.com/

"Dans un forum 5 étoiles un modérateur demande à un internaute :

- comment avez-vous trouvé votre skyblog ?

- oh tout à fait par hasard, sous une tonne de merdes."

http://misu-hoshi.skyblog.com/

Posté par kirikaa à 15:42 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

08 août 2006

Florilège des pubs les plus cons du moment...

Premier "vrai" article ! Aujourd'hui, on va un peu causer des pubs télés  parceque c'est un peu drôle parfois

Amis lecteurs, je ne vous apprends rien, mais dans notre société de consommation agressive, on est submergés par les productions de créatifs camés jusqu’aux pieds qui veulent à tout prix nous vendre des montagnes de rouleaux de PQ roudoudous ( parce que c’est le plus doux )

Personnellement, je n’ai rien contre la démarche, et mon côté alter mondialiste n’apparaît guère que lorsque je me décide à me laisser pousser la moustache ( et non pas moucher la pouffiasse, on se tait au fond SVP ) genre José bové. La pub, ça reste pour moi une " attaque marketing passive ", rien ne t’obliges a faire fumer ta carte bleue pour la première réclame venue ( rien a voir avec cette sangsue de vendeur du Bruff de parinor qui me lâche jamais avant de m’avoir fait essayer trois fois tous les jeans du magasin 'foiré )

« Des tampax, oui ! mais seulement parce que je le veux bien ! » ( Annick M, mouizilly les cormettes, est enchantée par la nouvelle gamme « fleur de printemps » de tampax )

Ouais, je peux même dire que la publicité, moi, j’aime ça ; Franchement, pour rire un bon coup y’a pas mieux, tout simplement parce que :

a)      L’humour est l'angle d'attaque le plus prisé des publicitaires

b)      Y’a des pubs qui sont marrantes au premier degré ( culture wolkswagen ) ah si la pub se bornait à nous vendre des golfs ou des flacons d'axe...

c)      La majorité des pubs sont d’une connerie effarante ; Alors soit-tu la joues rabat-joie, désabusé (  et les bimbos qui font un concours de tee-shirts mouillés, elles sont vendues avec le rasoir Gilotte-laser-extra-shaving-precision-pour-nous-les-beaufs ? ), soit-tu fais comme moi et tu te marre au second degré.

Le second degré ( ou de force huhu ), le meilleur rire du monde !  98,68 % des techniciens du rire recommandent le 2e degré pour une hygiène de vie saine*

* étude INSEE sur 12 personnes

Donc voilà une pitite sélections des pubs qui me font le plus marrer en ce moment ( et pis de temps en temps j'vous en mettrait des nouvelles bandes de veinar(des) ) :

Pub n°1 : Celle pour des tampons justement, vous savez celle avec trois nouilles en bikini sur une plage, une planche de surf a la main. Mais siiiiiiiiiiiiiiii….  >>>

Gourdasse 1 :  julie, tu viens surfer ?

Gourdasse 2 :  NAN JPEUX PAS J’AI MES REGLES !!!  son dolby stereo surround voluminator 6.1

SuperGourdasse :  AH OUE TU VEUX UN TAMPON ?? TAMPON  TAMPON TAMPON   TAMPON

Gourdasse 2 : NAN MOI LES TAMPONS J’Y ARRIVE PAS !!!

SuperGourdasse : BEEEEEEEEEEEN ESSAYE NET MINI   ( 'tin la conaaaaaaasse !!! ) C'EST SUPER FACILE, MOI C'EST CE QUE J'UTILISE !!  et ça marche pas pour que tu fermes ta geule ?

Gourdasse 1 ( la boucle est bouclée ) :  BEEEEEEEEEEEEEEEEN OUAIS Y'A PAS MIEUX POUR BIEN COMMENCER AVEC UN TAMPON !!!

petit interlude technique qui apprend aux spectateurs que net mini, ben il est tout petit mais très absorbant grâce à son voile protecteur en coton et que c'est pour ça qu'il rentre facilement dans le bocal.

( les trois gourdasses marchent sur la plage, de l'eau a mi-cuisses, leurs planches sous le bras, les cheveux dans le vent )

Gourdasse 2 : TIN C'A AURAIT ETE TROP BETE DE RATER CA !!

                                          Fin de la pub n°1.  Ahem.

J'ai dit que j'aimais la pub ? huhu

Sans commentaires, on passe à la suivante.

Pub n°2 : Vous avez sûrement du la voir elle aussi si vous regardez un minimum la télé ; Petite particularité, elle ne vante pas les mérites d'une merde quelconque, mais fait la promotion du métier de secrétaire médicale  idée somme toute louable, vous en conviendrez...

>>>  "Vous êtes actuellement sans emploi ? Vous cherchez un métier stable et bien rémunéré ??   non, sérieux ?

Alors appelez le 3213 et devenez.... secrétairedicale !!   luke, je suis ton PERE !

A l'écran on voit une jeune fille plutôt pas mal sourire de toute ses dents en effectuant des gestes de la vie quotidienne : embrasser son mec, se balader, discuter avec ses copines au resto  bref tous les gestes indispensables à la formation d'une bonne infirmière

La voix off, elle, continue son envolée : "...comme Karine suivez à distance une formation sérieuse, aidée de professeur compétents..."

allez je vous fais grâce de tout le laïus promotionnel et je passe directement à la fin de la pub le noyau dur

Donc on retrouve Karine, toujours au resto avec ses copines, en train de faire un massage cardiaque à un steak sauce au poivre ; tandis que la voix off termine son speech, elle prend un grande inspiration, se colle sur la figure un sourire ultra-bright qui n'aurait pas détoné dans une pub Colgate, et balance d'un ton claironnant :

" JE SUIS TELLEMENT HEUREUSE ! "

                           Fin de la pub n°2. Nomdidjû.

OK, c'est effarant de connerie, OK d'un certain côté ca fait peur, si presque toutes les pubs sont aussi stupides, c'est bien que ca doit fonctionner, OK ok ok.

ok.

Mais vous avouerez quand même que c'est poilant.

Posté par kirikaa à 00:35 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

Qui est kirika ?

Tiens, pourquoi ne pas commencer par un petit portrait chinois ?

kirika n'aime pas :

- le jaune

- toutes formes d'extrémismes

- être étudiant

- les glaces goût pistache

- le curling

- les conflits

kirika aime :

- les contradictions ;)

- sa future femme

- le sport

- le dessin

- la musique

- le cinéma

- la télé, oui, la télé

- sortir

- ses potes

- le camenbert, oui, le camenbert et mon haleine vous emmerde

- plein d'autres choses mais si on doit tout mettre on n'est pas sortis de l'auberge

Bon, je suis sur que tout le monde sera ravi de connaitres mes preferences en matiere de fromages, mais tout ca ne répond pas a la question qui vous taraudent tous : kirika, c'est qui ce p'tit con ?

Bon pour vous mâcher le travail, j'ai cherché sur le net un questionnaire bien con, genre ceux qu'on recoit dans les chaînes de mails, entre 2 pubs pour recevoir 300 boites de viagra

Nom : vu ce qui risque de paraître dans ce blog, l'anonymat est une obligation....

Prénom : ...un anonymat total.

âge : tout juste 18 ans  wahou maintenant si j'vote pas ce s'ra un acte politique !

pseudo: bah kirika c'te question

ville :...pin   ahem

taille : 1m79

emploi actuel : étudiant

célibataire ou déjà pris ? : célib'

signe astrologique : bélier il me semble

si tu pouvais rencontrer la personne de ton choix, morte ou vivante ? : euh... freddy mercury, paul verhoeven, sei shônagon... et la liste est longue encore

occupation préférée à la fin de la semaine : profiter du week end...  dingue non ?

ta ville préférée pour t'éclater : bah vu que je connaît que paris comme grande ville... quoique beyrouth ca doit être pas mal pour s'éclater en ce moment... article à venir...

une marque de vétêments ? : gazole, for pollutionfull living

un style de musique ? : un peu de tout, tant que ca me plaît

une radio ? : un radio-réveil pour être précis...

une chanson ? : bohemian rhapsody - queen

un magazine ? : y'a guère que le point que je lis régulièrement

un livre ? : notes de chevets ou le meilleur des mondes

un jeu de société ? : pes bien sûr !

une blague à deux balles ? : pan-pan  ahem

une couleur ? : pffff j'en sais rien... le jaune tiens ;)

un chiffre ? : c'est pour un loto ?

une citation ? : "jésus christ il est francais ?" ( un pote, pendant une conversation sur le da vinci code ) excusez le

déjà tombé amoureux ? : ouais, mais je suis aussi tombé quand j'étais pas amoureux...

as tu un sérieux penchant pour quelque chose ? : je sais pas, au hasard je dirais pour la drogue

qui symbolise ton idéal ? : jessica alba  parcequ'elle a une de ces  paire de f.... !

qui pourrait secrètement t'aimer ? : julia roberts mais chut je peux pas en parler

le sentiment le plus nul pour toi ? : le regret

le verre est-il à moitié plein ou à moitié vide ? : tant qu'il reste de l'alcool dedans...

les prénoms de tes futurs enfants : jade pour la fille et je sais pas encore pour mon éventuel p'tit gars

tes copains : ils vont bien, merci ;)

l'expression que tu sors le plus souvent : oh l'fils de loup !

qu'y a-t-il sous ton lit ? : vaut mieux pas que tu l'apprennes, petit

végétarien ? : vu que pour le moment le khebab spécial herbivore a pas été inventé, non

un dernier truc à dire ? : ben c'est pas trop tôt

Posté par kirikaa à 00:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

05 août 2006

Pourquoi ce blog ?

Et voila, la culture de l'immédiat a encore frappée. Hier soir, en 3 secondes, j'ai créé ce blog, quasiment sur un coup de tête à la zidane. Pas vraiment une décision mûrement réfléchie donc, bien que l'idée me trottait dans la tête depuis 3, 4 semaines.

Pourquoi ce blog ?

Tout d'abord, c'est je pense à l'origine une démarche personelle et peut être aussi un peu égoïste : parler de soi, de ce qu'on aime, de ce qui nous fait réagir ou tout simplement de notre vie de tout les jours.

Mais c'est surtout une démarche de communion, de partage : envie de faire rire, de choquer ou d'étonner, d'émouvoir ou de dégouter. Envie de dialoguer, de créer un lien, quelqu'il soit. Je ne cherche moins à apporter qu'à partager quelque chose.

Bref, ce blog sera un patchwork d'articles divers et variés dont le seul lien sera bien souvent le panar que je prendrais à les écrires et, j'espère de tout mon coeur, toi à les lire, ami lecteur. Et amie lectrice.

Bon fini la parlotte à deux balles, una article pour me présenter et zou on attaque dans le vif du sujet. Eh ouais faut qu'ca pulse, bienvenue dans l'ère du blogage à la chaîne. Le chiffre, le chiffre, le CHIFFRE ! Nomdidjû

'vous en ferez bavé moi.

Kirika



Posté par kirikaa à 01:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]